Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes maritimes

Edito

VIVRE  « AVEC »  MAIS SURTOUT VIVRE !

Le monde s’est arrêté courant mars. Un virus invisible et mortel a figé la moitié des humains de la planète en  confinement chez eux.

Seuls, en première ligne, les soignants à qui je veux rendre un vibrant hommage. Aux médecins, infirmièr(e)s, aides-soignant(e)s, personnel hospitalier sans oublier les chercheurs. Seuls, face à l’afflux de malades infectés,  ils ont tout mis en œuvre pour guérir un grand nombre d’entre eux. Au travers de notre athlète de haut niveau de karaté, May-Ly Picard, membre de la Team Espoirs CDOS 06 et infirmière, impactée dans la cellule Covid 19 du CHU de Nice, je veux, au nom du mouvement sportif des Alpes-Maritimes, les remercier pour ce « match pour la vie » qu’ils ont entrepris avec leurs patients.  Ce sont eux  les stars, les  championnes et champions, les vainqueurs de ce douloureux moment.

MERCI Mille fois  MERCI !

Avec eux,  je ne veux pas oublier la deuxième ligne, toutes ces femmes et ces hommes qui ont continué à fonctionner pour nous rendre la vie un peu meilleure. Merci aux sapeurs-pompiers, ambulanciers, policiers et gendarmes, agents des collectivités territoriales, salariés des superettes et des supermarchés, chauffeurs de bus… MERCI !

« Panem et circenses », de cette citation latine du poète Juvénal de la Rome antique « du pain et des jeux » il ne restait plus que le « pain ». Le confinement nous a privés des « jeux ». Plus de sport en club, plus de rencontre sportive. Le journal l’Equipe titrait à la une, le 13 mars, « on arrête tout » l’Etat nous a autorisé, munis de la fameuse attestation de déplacement, la possibilité de marcher ou courir pendant une heure dans une limite d’un kilomètre autour de chez nous. Retranchés dans nos appartements, sur nos balcons ou dans les jardins pour les plus chanceux, l’envie d’activité physique est devenue un des créneaux importants de la journée.

La  bigorexie est apparue pour les addicts au sport, les dépendants à la pratique sportive intensive pour se sentir bien. Ils se sont inventés, au fil des jours, des stratégies pour continuer à pratiquer avec intensité, mais le sevrage a été très compliqué pour cette catégorie de personnes.

Et puis il y a ceux qui ont eu la révélation du sport durant le confinement. Beaucoup n’avait jamais pratiqué. Le confinement aura eu, sur eux, que des bienfaits. En effet, nous en avons la preuve au CDOS 06. Notre structure a été très vite en troisième ligne et a redonné des sourires à beaucoup de personnes isolées par l’activation des cours de « gym pour les voisins » donnés, bénévolement par Tyne Manassero, professeur de danse, depuis son jardin. Ce sont 55 cours de gym, retransmis en direct, chaque matin, sur la page Facebook du CDOS06 qui ont fait le Buzz avec plus de 70 000 vues. . Plus qu’un succès, un besoin identifié de se dépenser par de l’activité physique mais aussi d’appartenir à une véritable communauté fraternelle. Merci et Bravo pour la performance.

Le succès en appelant d’autres, merci à nos trois autres chargés de missions Stéphanie Nucera, Philippe Angel et Bernard Maccario  qui ont chaque semaine animé des séances en direct  via les réseaux sociaux sur la nutrition, le coaching mental ou le sport et la culture.

Je ne veux pas oublier de remercier nos sportives et sportifs de haut niveau qui ont relayé des messages de recommandations sanitaires à la population et des remerciements aux soignants.

Le déconfinement est activé. Il est maintenant important que nos associations sportives puissent retrouver leurs lieux de pratique et que la vie « avec » reprenne. Avec les valeurs que véhicule le sport, nous allons gagner ensemble contre le virus et surtout VIVRE !

MANASSERO Philippe
Président